La Basilique Romane > De briques et de pierres > Le clocher
 
Le clocher
 
 

Juste au-dessus de la croisée du transept, où se trouve le maitre autel, se dresse un clocher de 67 mètres de haut et de forme octogonale.

Il est constitué de 5 niveaux :

- le niveau le plus bas correspondant à la coupole visible depuis la croisée du transept se caractérise, sur chaque face, par deux fenêtres aveugles (seules de petites meurtrières donnent le jour à l'intérieur), couvertes d'arcs en plein cintre. L'existence, sur la face méridionale, d'une gargouille laisse penser qu'à l'origine cet étage avait été couvert d'une terrasse ou d'un toit. La vue intérieure depuis la croisée du transept est saisissante : la coupole voûtée de 4 arcs en plein cintre, repose sur une base parfaitement octogonale, et percée par un oculus tapissé de marbre sculpté en écailles de poisson !

- les deux niveaux suivants ont été construits au XIIème siècle. Ils correspondent au beffroi, en léger retrait par rapport au précédent, et sont constitués de deux baies sur chaque face, également couvertes d'arcs en plein cintre ;

aller plus loin
Essentiel
  Les visites spirituelles
Focus
  La visite à 360 °
Le plan en 3D
Le plan de masse
Insolites
  Les cartes du ciel
L'autel roman de St Sernin
et les sculptures du cloître
de Moissac
Sur le web
  Le musée des Augustins
Le Musée Saint-Raymond

- les deux niveaux suivants ont été bâtis dans la seconde moitié du XIIIe siècle. Ils se caractérisent sur chaque face par 2 fenêtres couvertes d'arcs en mitre typique du gothique méridional, élégant et simple à mettre en œuvre;

- enfin, en 1478, une flèche fut construite en maçonnerie pour porter un globe terminal couronné par une croix ;

Le clocher abrite un carillon composé de 18 cloches au clavier et 6 au banc du sonneur.

L’influence du chantier fut telle que le clocher fut pris pour modèle et inspira de nombreux clochers édifiés dans le Midi Toulousain jusqu’au XVème siècle (entre autres : église des Jacobins à Toulouse, Montauban, Montech et Beaumont-de-Lomagne, Lombez, Rieux-Volvestre, Montgiscard, Villefranche-de-Lauragais), montrant ainsi la capacité de la région à inventer un style propre.

 
la restauration du clocher de Saint Sernin
05 févr. 1970 - INA

1970 : Le clocher de la basilique Saint-Sernin de Toulouse est en cours de restauration.

Des jeux de caméra mettent en valeur les échafaudages, et l'édifice dans son ensemble et dans son environnement urbain. Le commentaire sur l'histoire de Saint-Sernin est illustré par des gravures du XIXème siècle décrivant le chantier médiéval, témoignages de tailleurs de pierre, au sujet de leur technique de travail ancestrale.

 
 
 
Mise en ligne le Jeudi 28 Novembre, 2013