La Basilique Romane > L'esprit du lieu > Une étape majeure vers Compostelle
 
  Une étape majeure vers Compostelle
 

La basilique Saint Sernin est un lieu de pèlerinage extrêmement réputé au moyen-âge pour lui même, en raison de la présence extraordinaire de nombreuses reliques dont celles très vénérées de Saint Sernin.

Toulouse est bien sûr à la croisée de pèlerinages trés recherchés comme Rocamadour (Lot) et Conques (Aveyron), mais aussi au carrefour de passages vers Rome et surtout vesr Saint Jacques de Compostelle.

 
 un voyage terrestre horizontal
 

Le pèlerin, qui chemine vers Saint Jacques de Compostelle, part vers le Finistère (du latin "finis terræ" = le bout du monde dans la pensée médiévale) : il réalise un voyage terrestre horizontal vers le bout du monde.

A Saint-Sernin, le pèlerin est heureux d'être accueilli, à mi-chemin entre Compostelle et Rome, passant par la Porte Miègeville, … entre les statues de Saint-Jacques et Saint-Pierre.

A Saint-Sernin, le pèlerin réalisait une confession, et assistait à la messe avant d'entrer dans le déambulatoire, après avoir parcouru les différents autels de dévotion. Puis il entrevoyait à la lueur de douze torches le tombeau de Saturnin dans la crypte.

 
 un voyage intérieur vertical
 

Le long de ce chemin le pèlerin est témoin d'une autre forme de pèlerinage, un voyage vertical cette fois : la recherche de l'intériorité personnelle et la découverte spirituelle.

Quel est le sens de ma vie ?

Le pèlerin est l'Église en marche : Compostelle, Rome, … figurent le but (même si arrivé là-bas il doit revenir) et les étapes sont à la fois l'Église sur terre par l'accueil et la rencontre avec les communautés et à la fois anticipation du Ciel vers la Jérusalem céleste.

aller plus loin
Essentiel
  Parcours sonore
  Visites spirituelles
Repère
  A travers le temps
Insolite
  Passio sancti saturnini
(traduction P. Cabau)
 
contact
  Nom : Monique Brun
Mail : Contact
 
horaires

Les bénévoles de l’Association  «Les Amis des Chemins de Saint Jacques en Occitanie» sont présents tous les jours à la Basilique, du 1er avril au 31 octobre de 15h30 à 18h00.

En dehors des permanences assurées par l'Association, on peut présenter sa créanciale au sacristain pour obtenir le tampon de St-Sernin.

 

L'Église permet de retrouver le chemin qui conduit au salut, elle exprime en images et en scènes les mystères de la Révélation aux chrétiens qui se retrouvent unis au Corps du Christ.

Le Pèlerin ressort de l'église après avoir fait une expérience mystique de l'Église.

La halte sur la route lui permet de se rappeler le sens, le but de son chemin, de trouver dans le témoignage et la traces des saints un appui, pour reprendre sa route de conversion, jamais terminée et de hâter ainsi la venue du royaume de Dieu.

Le pèlerin ressort de l'église :

- plein de foi :
il en a contemplé les figurations et comprend l'appel à la prière, aux anges figurant dans les chapiteaux;

- plein d'espérance :
par le témoignage et la fréquentation des saints, qui jouent un rôle d'intercesseurs, (la société médiévale est très hiérarchisée, féodalité, on dépend de celui qui est immédiatement placé au dessus de soi, qui dépend aussi d'un autre) et lui assurent de leur prière, il retrouve la paix et la sérénité;

- plein de charité :
rénové par les sacrements reçus dans l'Église et par sa conscience d'appartenir au Corps du Christ vivant éternellement, il transmet l'amour qu'il reçoit de Dieu.

 
Mise en ligne le Jeudi 28 Novembre, 2013