unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Accueillir l'autre > Accueil des pélerins de Compostelle
 
Accueil des pélerins
 

Les bénévoles de l’Association « Les Amis des Chemins de Saint Jacques en Occitanie » sont présents tous les jours, du 1er avril au 31 octobre de 15h30 à 18h00.

Ils sont à la disposition des pèlerins en marche vers Compostelle qui visitent et admirent la basilique Saint-Sernin, une étape majeure mondialement connue sur le Chemin de Compostelle et merveille de l’art roman.

 

En 2012,  1560 pèlerins de 69 nationalités différentes ont fait une halte à Saint-Sernin.

Ils ont été accueilli, réconforté, écouté et encouragé par 50 bénévoles.

 
contact
  Nom : Chantal Pradet
Mail : Contact
 
horaires

Du 1er avril au 31 octobre :
tous les jours de 15h00 à 18h00 dans la chapelle Saint Pierre (cf le plan de masse).

En dehors de ces permanences, présenter sa créanciale au sacristain pour obtenir le tampon de St-Sernin.

   
  Qu'est-ce-que l’accueil à Saint-Sernin ?
 

C’est recevoir avec le sourire la personne qui arrive, c’est l’écouter : certains sont taiseux, d’autres racontent leur chemin : ses aventures, ses joies, ses soucis, ses peines….

Puis il faut tamponner la crédenciale, ce passeport du pèlerin qui permettra, en arrivant à Saint Jacques, d’obtenir la compostella, attestant de la réalisation du pèlerinage. Si c’est un étranger qui ne possède pas encore la crédenciale, nous la lui délivrons.

Parfois, le pèlerin recherche un hébergement : nous l’aidons à trouver un lit pour la nuit, quitte parfois à l’accueillir en famille, quand toutes les possibilités d’hébergements sont épuisées : c’est cela aussi l’accueil hospitalier !

Bien sûr, nous informons sur les étapes suivantes, le parcours, les hébergements possibles…

Quand, ils souhaitent visiter la ville, nous indiquons les nombreux monuments, églises, musées qui font l’orgueil et la renommée de Toulouse, participant ainsi au rayonnement de notre ville que nous aimons tant.

Peu à peu, jour après jour ces hommes et ces femmes prennent forme, renouvelés dans et par la marche et l’amour de l’autre, avec ce sentiment qui commence à les habiter : la liberté.

Voilà pourquoi la présence d’une association jacquaire comme la nôtre est si importante à Saint-Sernin : nous avons le sentiment d’être utiles.

 
  Qui marche vers Compostelle ?
 

Sur le chemin, il y des pèlerins guidés par « l’étoile de la Foi » et qui vont en chantant le vent, la pluie et le soleil ; ils ont la liberté intérieure, leur souffle balaye nos pesanteurs.

De nombreux marcheur-pèlerins marchent également en quête d’une vie plus humaine, plus authentique, d’un peu de stabilité et d’équilibre, d’un autre sens pour leur vie ; c’est peut-être la motivation la plus commune.

Et enfin, parcourent également ce chemin des gens qui disent être des randonneurs et non des pèlerins ; mais combien après avoir commencé le trajet en randonneurs le terminent en pèlerins ?

Tous sont guidés par des préoccupations diverses : culturelles, touristiques ou sportives, mais tous disent être très sensibles à la dimension spirituelle du Chemin.

 

Voici le témoignage d’un homme arrivant à Saint-Sernin après avoir fait depuis Arles près de 300km, qui dit en pleurant :

« Je suis parti sur le Chemin avec tellement de problèmes personnels ! Ma femme m’a quitté, je viens de perdre mon travail ; c’était l’angoisse. Et je viens de trouver une lueur d’espoir sur cette route grâce aux rencontres si chaleureuses et gratuites, et à la solitude qui m’a fait aller au fond de moi ; je me sens beaucoup mieux, je vois plus clair, je souhaite que ce chemin ne s’arrête pas. Merci à vous, à toutes les Associations qui sont sur ce chemin ».

 
Mise en ligne le Mercredi 8 Mars, 2017