unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Connaître nos 3 églises > Saint-Sernin
 

 

 

Saint-Sernin
 
Visiter la Basilique >>
   

Depuis près de mille ans la basilique Saint-Sernin fait partie du patrimoine historique et religieux de Toulouse dont elle est aussi l'un des symboles emblématiques.

Considérée sur le plan mondial comme joyau de l'art roman elle en constitue un remarquable conservatoire. Encore debout, elle reste surtout la plus grande et plus vaste église romane d’Europe que la chrétienté occidentale ait pu conserver.

Son architecture n'a qu'un but: dire la foi de l'Eglise dans le Christ, exprimer l'Eglise comme Corps du Christ.

aller plus loin
Repères
  Les reliques des Saints
Le grand orgue Cavaillé-Coll
Repères
  Les horaires des Messes
Les horaires des Confessions
Histoire
  La communauté canoniale
de Saint Sernin
Le Musée Saint Raymond,
ancien hôpital de St Sernin
Les chapiteaux de St Sernin
au Musée des Augustins

 

 

Son histoire est liée au développement des pèlerinages et au culte des reliques. Reconnue ainsi comme l’un des plus importants centres de pèlerinage de l'époque médiévale, la basilique Saint-Sernin fait l'objet d'un classement au titre des  monuments historiques par la liste de 1840.

Elle est également inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France.

Un proverbe de curés dit : "Les Toulousains ont toujours deux paroisses, la leur et St-Sernin ! " C’est dire l’importance de la Basilique au cœur de notre ville.

  Une église de pèlerinage
 

Saint-Sernin a été bâtie :

- pour signaler le tombeau du premier Évêque de Toulouse, Saint Saturnin (ou St Sernin), martyrisé vers 250 et recueillir de précieuses reliques des saints, témoignage de l’œuvre de la grâce dans leur vie ;

- pour abriter le Peuple de Dieu toujours pérégrinant ;

- pour accueillir la liturgie de l’Église introduisant au Mystère de Dieu.

Elle a été construite pour abriter un trésor, elle a été édifiée pour en manifester la grandeur, elle est l’écrin d’un bijou infiniment plus précieux qu’elle : l’Eucharistie.

 
  « LA » basilique

D’abord Collégiale puis élevée au rang d’Abbaye en 1117, l’église St Sernin fut préservée à la Révolution (mais l’Abbaye - bâtiments et cloître - détruite) et devint paroisse avec le Concordat en 1802.

Elle est devenue Basilique en 1878. Le plus souvent, comme si elle était la seule, les Toulousains appellent St Sernin « LA » basilique.

 
  Un lieu ordinaire de vie chrétienne

Paroisse, Saint-Sernin accueille la vie liturgique des Catholiques. Baptêmes, mariages, obsèques, célébrations de la Parole, toute la vie chrétienne y trouve sa place.

Tous les jours et trois fois le dimanche, la messe est célébrée. A Saint-Sernin, nous sommes heureux de vous accompagner jusqu’au bout de votre découverte en vous accueillant à la célébration de l’Eucharistie. C’est là que s’enracine et se nourrit toute cette vie paroissiale.

Ainsi les Chrétiens de St-Sernin servent toujours ce patrimoine culturel en célébrant le culte qui l’a initié.

 
  L'orgue Cavaillé-Coll

Toulouse a la chance de posséder l’un des chefs-d’œuvre d’Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899), l’extraordinaire facteur d’orgues, originaire du Tarn.

Le grand orgue de tribune de la basilique Saint-Sernin, avec ses 54 jeux sur 3 claviers et pédalier, est un exemple parfait du grand art de la facture française symphonique de la fin du XIXe siècle.

 
Mise en ligne le Mercredi 26 Mars, 2014