unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa Foi > Art et Foi > Chemin de Croix 2015
 

 

 

Chemin de Croix 2015
archives
2016 2015 2014 2013 2012 2011
 Regard sur un chemin
 

Ces peintures de Jean-Pierre Tachier-Fortin constituent un très beau travail d'exploration, à la frontière du visible et de l'invisible.

Il vient, bien sûr, de l'intérieur. Il va du palpable à l'impalpable. Subtilement, discrètement, avec cette maturation du sujet, cette réflexion qu'implique la peinture à l'huile.

On trouve cette exigence presque ascétique dans ses jeux entre lumière et ombres, son orchestration de couleurs en formes, à peine suggérées, comme si le peintre, avec élégance, leur accordait une liberté, en la lecture que nous ferons de leurs infinies métamorphoses.

Car l'art de Jean-Pierre est celui de la métaphore qui devient métalangage : sa peinture fait que la parole sait se faire silence. Infiniment. En majuscules. Avec respect.

Molly MINE - Janvier 2015.

 
Invitation inauguration   Dossier de Presse
 
 
 

 

 



 
 Rendez-vous sur le chemin
 

Exposition du 18/02 au 05/04
Horaires : 8h30 à 18h
Entrée libre.

Émission Radio Présence le 4 mars à 9h,
FM 97.9
en présence de Jean-Pierre Tachier-Fortin, Paul Legavre
et de l'Abbé Vincent Gallois, curé de St-Sernin.

Inauguration en présence de l'artiste
le jeudi 5 mars à 19h30.

Célébration liturgique du Chemin de Croix
tous les vendredis à 15h,
du 20/02 au vendredi saint 3/04.

 
 Jean-Pierre Tachier-Fortin
 

Rien ne prédisposait Jean-Pierre Tachier-Fortin à devenir peintre. Pour cela il lui a fallu devenir rebelle.

Après des études classiques à Toulouse, sa ville natale, et un diplôme universitaire en sciences économiques, il s'installe à Paris où il fréquente divers ateliers et se consacre entièrement à la peinture.

En 1979 le marchand d'art William Gelender remarque son travail et le présente pour la 1ère fois à la FIAC.
Expositions à la galerie Perrimon 1984 / 1985 à Toulon.
En 1987 le marchand New-Yorkais Jan-Eric Lowenadler s'interesse à ses oeuvres, les présentera à la FIAC et les diffusera jusqu'à son décès en 2010.
En 1988, Jean-Pierre Tachier-Fortin rentre à la galerie Leif Stahle où il enchaînera les expositions : 1990 - 91-92 et les foires Découverte 91, FIAC (exposition personnelle), foire de Stockholm , foire de Francfort et de Bâle jusqu'au décès prématuré du galeriste et la fermeture de la galerie.
Des expositions « hors les murs « depuis 1995 dont 4 artistes réunis Olivier Debré, Paul Kallos, Georges Romathier, Jean-Pierre Tachier-Fortin, Cour Delépine à Paris; une exposition personnelle à la Maison de l'Amérique Latine à Paris.
A partir de 2007 apparaissent des «entourages» travail de «couture primitive» qui prolongent les toiles, sortes de cadres bruts de guingois réalisés dans l'urgence et non systématiques.
Depuis 2011, il expérimente de nouvelles techniques afin de mieux interroger l'acte de peindre


Mise en ligne le Lundi 6 Février, 2017