unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Présenter vos corps en sacrifice vivant

 

 

 

Présenter vos corps
en sacrifice vivant
 

C’est toujours Dieu qui a l’initiative. « Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais c'est moi qui vous ai choisis » dit le Seigneur (Jn 15,16). Il nous a créés et son amour libre et gratuit nous fait naître à l’existence. Il nous appelle pour que nous le connaissions et pour que nous Le suivions. La question qui se pose alors est comment nous répondons à cette initiative divine.

La première étape de nos vies est de prendre conscience de cette initiative. L’enfance est le moment privilégié de cette prise de conscience. « Pourquoi ? » disent souvent les enfants. Mais cette question demeure toujours la nôtre et chaque âge demande qu’on la pose. L’initiative de Dieu est découverte à travers le fait de l’existence, par ce monde qui m’interpelle : pourquoi ça existe, pourquoi le bien et le mal ? Etc. Nous sommes appelés à répondre à l’interrogation du « pourquoi » que nous portons en nous. C’est l’interrogation métaphysique, elle appartient à toute la nature humaine ; la réponse est celle d’une foi en un Dieu créateur et généreux qui partage la vie.

L’initiative de Dieu prend ensuite un tour personnel. A l’écoute d’une parole transmise par le Bible, nous découvrons que ce n’est pas seulement un message entendu mais une personne s’adresse à nous. Nous comprenons en nous-mêmes que Dieu n’est pas seulement une puissance d’où procède la vie mais que Dieu est une personne qui s’intéresse à moi. Une personne a des projets, elle parle pour entrer en dialogue. L’expérience de Jérémie est de celle-là. Il s’agit d’une rencontre dont le prophète ne peut plus se défaire. Cette rencontre en vérité devient déterminante dans sa vie. Dieu lui colle à la peau. C’est le privilège de découvrir la profondeur de l’amour de Dieu. La réponse est un acte de foi en un Dieu qui partage sa vie.

 

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

La réponse indiquée par St Paul nous invite à la traduire par nos actes. « Présentez votre corps, votre vie en sacrifice vivant. » Découvrir l’initiative gratuite de Dieu nous engage à la reconnaissance mais attention à ne pas réduire la foi à du cérébral. Il s’agit de vivre (et le mots corps -somata en grec- renvoie aux actes, aux gestes, aux relations humaines qui font nos vies) en ayant en tête et au cœur que ce que nous sommes et ce que nous avons sont un don de Dieu ; que Dieu Lui-même se fait don, que la vie ne se saisit que lorsqu’elle est offerte. La référence de ma vie n’est pas ma volonté mais le don de Dieu, la loi du don. C’est cela le sacrifice.

Une mission est associée aussi à cette rencontre et il y a autant de missions que de personnes. Celle de Jérémie est aussi nécessaire qu’éprouvante. Le prophète doit parler et n’est pas écouté. Quand il parle, il est méprisé. La mission reçue n’est pourtant pas révocable car le prophète sait qu’elle est son bien le plus précieux.
Jésus Lui-même n’a pas voulu se laisser détourner de la sienne. Jésus emprunte le chemin des hommes pour accomplir la volonté de Dieu et Pierre n’a pas compris que le Fils unique portant la mission la plus sublime allait exprimer le don le plus sublime. Jésus nous annonce cette Loi du don et Il va la pratiquer au plus haut degré. Il répondra par le don total de Lui-même à l’initiative de son Père quels qu’en soient les obstacles. Jésus rend possible tous les dons.

L’Eucharistie résume et actualise ce don de Jésus. En communiant, nous accueillons Celui qui se donne. En Le recevant, nous pouvons « nous transformer en renouvelant notre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait, » c’est ainsi que nous serons à la suite de Jésus maintenant et dans les siècles des siècles.

 
Mise en ligne le Lundi 11 Septembre, 2017