unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Qu'attendre du Bon Pasteur chez les pasteurs ?

 

 

 

Qu'attendre du Bon Pasteur
chez les pasteurs ?
 

« Je suis la porte », « je suis le bon berger ». Pour parler de sa mission auprès de nous, Jésus emploie alternativement ces deux images, la porte et le bon berger. Il faut les tenir ensemble.

Je suis la porte. Une porte est un passage restreint qui a une fonction de clôture et d’ouverture. Une clôture pour protéger et contrôler. Une ouverture pour aller vers l’extérieur.
Jésus offre à tous les hommes le refuge dont nous avons besoin face aux dangers de ce monde. Cette mission est réalisée parce que Jésus est la Vérité, en Lui réside la plénitude la Divinité. Jésus est notre havre de paix car Il dissipe les faux semblants et les mensonges quant à l’homme, quant au monde et quant à Dieu. Tu parles et les simples comprennent. Jésus est la Lumière venue dans le monde, Il nous protège de l’erreur.
Cette porte est aussi une porte ouverte. L’autorité de Jésus autorise le monde à ses disciples. La découverte de sa présence permet d’aller au-devant des risques de ce temps, d’affronter les combats qu’il appartient de mener pour que l’Evangile soit annoncé en tous lieux et en toutes circonstances, pour que soient démasqués ceux qui défigurent l’humanité. Jésus est la Porte parce qu’Il nous protège, parce qu’Il nous forme et nous envoie.

Je suis le berger. Il est Celui qui nous connaît mieux que nous-mêmes. Il appelle les brebis par son nom, chacune écoute sa voix. Jésus est l’ami qui nous met en confiance et nous relie les uns aux autres en sûreté. Dans une société incertaine, le Christ nous offre par Lui, avec Lui et en Lui un lien de communion les uns avec les autres. Par ce lien, chacun est relié à Jésus, dans un processus de conversion, toujours à reprendre et qui ne s’achèvera que dans le face-à-face avec Dieu. Nous découvrons alors dans les autres disciples de Jésus, des frères avec qui grandir en sagesse, en grâce et en sainteté. Jésus, vrai pasteur veut « que ses brebis ait la vie et la vie en abondance. » Il conduit son Peuple sur les chemins de l’existence vers l’Eternité. Il a accompli cette mission en donnant sa vie, pour nous aimer jusqu’au bout et par sa Résurrection, l’humanité a déjà un pied dans l’Eternité.

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

 

Cette mission doit encore atteindre la totalité du monde, dans le temps et dans l’espace. Voilà la tâche de l’Église et dans l’Église, cette mission est personnifiée et exercée par les pasteurs, évêques, prêtres et diacres, que le Seigneur appelle à Le suivre et Le représenter de manière particulière. Ce dimanche nous prions spécialement pour que Dieu donne les pasteurs dont nous avons besoin.
Le prêtre a la charge de faire retentir la Parole, la Parole du Christ (et pas la sienne, ni pas un fade prêchi-prêcha). Il est au service de cette relation que les fidèles découvrent et développent avec le Seigneur. Par la célébration des sacrements, le prêtre pose les signes efficaces du Christ pour que cette Parole nous consacre dans le mystère de Dieu, pour qu’elle nous purifie et nous console, pour qu’elle nous nourrisse et nous réjouisse.
Le prêtre est aussi celui qui doit se mettre au service de la vie éternelle à laquelle nous sommes promis. Sur ce chemin exigent, il y a toujours notre conversion et notre part dans l’annonce de l’Evangile à ce monde. Au long de l’existence de chacun, il doit signaler les lieux de conversion à vivre (sans oublier la sienne) et discerner les appels de chacun à servir la gloire de Dieu et le Salut du monde. Le prêtre ne doit pas vous laisser tranquille au bord de la route mais sans cesse vous inviter à avancer. Le prêtre ne remplace pas le Bon Pasteur, l’Unique berger mais il en est le signe, toujours insuffisant mais pourtant nécessaire. La présence du Christ Bon pasteur est à la fois invisible et prévenante et le prêtre aura la mission de vous la rendre visible et intelligible. Elle se concrétise par notre vie de prière personnelle et dans notre vie quotidienne, par les actes que nous posons en conformité à l’Evangile et qui construisent en nous, autour de nous et au-delà de nous le Royaume de Dieu, tout ce qui, peu à peu, nous fait passer d’ici à l’Eternité.

Que cette Eucharistie où le Bon Pasteur nous parle, se donne à nous et nous envoie nous fasse demander et recevoir les pasteurs dont l’Église et le monde ont besoin.

 
Mise en ligne le Samedi 13 Mai, 2017