unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Chercher Dieu

 

 

 

Chercher Dieu
 

« Cherchez le Seigneur ! » C’est une parole fréquente dans les Ecritures.  Dans l’Evangile, Jésus insiste aussi en disant « cherchez d’abord le Royaume de Dieu ».  Chercher Dieu appartient à l’humanité tout entière, l’Église, avant de connaître Dieu, est un peuple d’abord en recherche de Dieu, chercher Dieu est même la base de l’humanité et de la culture chrétienne.


« Chercher Dieu. »  S’il faut Le chercher, c’est qu’Il n’est pas là !  Il n’est pas immédiatement présent à notre expérience, à notre vie. En effet, je ne cherche pas ce que j’ai ou ce que je connais déjà.
En même temps, ce que j’ignore complètement, je ne le cherche pas, non plus. Il faut que quelque chose me pousse à chercher.

Donc si nous cherchons, nous cherchons :
-ce que nous n’avons pas ;
-ce qu’on suppose, dont nous devinons l’importance, dont des indices nous sont donnés, dont certains ont parlé, etc.

« Dieu ? »  Il se laisse trouver mais pas enfermer.
Le mot « Dieu »  le plus trompeur de notre vocabulaire !
Non pas quelque chose ou quelqu’un de défini mais l’indéfinissable !
Derrière le mot, le sens de ce monde, la vérité, l’intangible, la raison de toute chose. Ce qui répond à notre soif la plus profonde.
Dieu qui ne se laisse pas enfermer dans nos idées.

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

« Autant le ciel est élevé au dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au dessus de vos chemins, mes pensées au-dessus de vos pensées. »
Il y a une ressemblance entre le monde de Dieu et le nôtre.
Il y a des chemins et des pensées… mais cette ressemblance est en même temps marquée d’une dissemblance, une élévation incommensurable…
Chercher Dieu est donc pour l’homme un chemin d’élargissement de son univers, de sa manière de penser, de voir et de vivre.

La parabole des ouvriers de la 11ème heure reprend cet élargissement.
Un patron, du travail, des ouvriers, un contrat, un salaire : comme nos chemins… et une surprise. Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au dessus de vos chemins… Dieu élargit l’idée que nous nous faisons de Lui.
Si la parabole n’est pas applicable aux situations immédiates de l’entreprise (car les heures dont il est question sont celles des civilisations successivement appelées au service de Dieu), nos idées terrestres (étroites) ne peuvent pas non plus s’appliquer à la relation que Dieu veut avec nous.  Quand Dieu donne, Il se donne tout entier à tous.
« Cherchez Dieu ensemble. »
La recherche de Dieu est personnelle mais aussi communautaire. L’appel d’Isaïe est collectif, la parabole s’adresse aux disciples. L’Église n’est pas en possession de Dieu, ni d’une connaissance achevée de Dieu, elle est toujours en quête de Dieu. Les moines qui rentrent au monastère y rentrent pour chercher Dieu ! Jésus nous demande toujours de chercher le Royaume, c’est à dire l’œuvre de Dieu dans nos vies.
La vie paroissiale est bien sur une célébration de Dieu mais d’un Dieu dont nous cherchons ensemble la Parole, la présence, les manières dans nos vies, dans ce monde. Au seuil d’une nouvelle année, ne craignons pas nous retrouver pour chercher Dieu, c’est une manière précieuse de répondre à l’initiative de Dieu. Car si l’homme cherche Dieu, Dieu aussi cherche l’homme : Jésus est signe du Dieu qui se met en recherche de l’homme pour mieux de le connaitre, mieux l’aimer et ainsi le sauver.

Que cette Eucharistie où Dieu rejoint nos chemins nous aide à emprunter en retour les chemins de Dieu. C’est ainsi que nous vivrons pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

 
Mise en ligne le Mardi 26 Septembre, 2017