unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Libre sous le seul regard de Dieu

 

 

 

Libre sous le seul regard de Dieu
 

Ne soyez pas comme ceux qui veulent se faire remarquer, ceux qui se donnent en spectacle ! Que ce soit pour la prière, l’aumône ou le jeûne, c’est un conseil que le Seigneur ne craint pas de répéter, comme un refrain si important qu’il ne faut surtout pas l’oublier : Ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle !

Notre vie est exposée à un grand péril d’autant plus que nous sommes dans une société de l’apparence et une société hyper médiatisée. Le péril est d’être factice, celui de n’être que du vent, celui de n’être qu’un rôle, d’être aussi virtuel qu’un profil Facebook. Quand une distance profonde s’installe entre nos actes et notre cœur, cette distance est dangereuse. Même si il y a une part de théâtre dans la vie, même s’il peut y avoir parfois la nécessité de faire savoir ce que l’on fait, Jésus nous met en garde de ne pas nous donner en spectacle. Ce serait n’agir qu’en vue de la seule considération de spectateurs, n’être commandés que par ceux qui nous regardent. Une telle attitude fait du jugement et de la faveur des hommes la norme première de nos comportements ; nous serions réduits au regard de ce monde, le jouet de ceux qui nous regardent.

Jésus nous invite à fonder nos actes sous le seul regard de Dieu. Il consacre pour l’humanité le champ de la conscience. Vivre l’aumône, la prière ou le jeûne dans le secret, sous le regard de Dieu vérifie l’intention première, établit la priorité de l’intériorité et consacre la gratuité de la vie religieuse. La fécondité de ces actes est appelée à n’être mesurée que de Dieu et de Dieu seul. « Le bien ne fait pas de bruit et le bruit ne fait pas de bien » disait St François de Sales. Cette priorité de l’intériorité nous dégage du conformisme social. Vivre sous le regard de Dieu seul permet de se déterminer selon la volonté de Dieu. Alors une communion personnelle se constitue et nous fait poser des actes qui construisent notre liberté, une divine liberté.


Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

Pourtant, nous sommes encore invités à vivre la prière, l’aumône et le jeûne… ensemble, en Église. Le secret dans lequel nous rencontrons Dieu, où nous nous efforçons de vivre sous son regard, n’est pas une solitude. Cette secrète confiance relie ceux qu’une telle amitié divine anime. Prier seul dans le secret nous conduit à prier ensemble non pour nous montrer les uns aux autres mais parce que nous nous découvrons frères d’un même Père. Cultiver ensemble le partage nous réunit dans un même combat pour la justice et pour la paix. Jeûner en Église libère ce monde des faux dieux.

L’Église est encore au milieu de ce monde cette « chambre retirée » où nous  savons que Dieu est présent.

L’Église garde comme un précieux trésor le secret de la confession qui nous fait quitter le monde de l’apparence pour entrer dans la vérité de notre cœur, qui élargit l’espace de notre cœur et nous libère des faux attachements. Le carême nous offre un temps particulier pour vivre ce sacrement et restaurer la communion intérieure avec Dieu.

Que ces cendres nous aident à plonger dans le secret de notre cœur pour mieux nous retrouver ensemble dans le secret de Dieu. Libres de ce monde et confiants dans la miséricorde divine, nous présenterons à nos contemporains des visages rayonnants de la joie que Dieu réserve à ses enfants aujourd’hui et pour les siècles des siècles.

 
Mise en ligne le Vendredi 3 Mars, 2017