unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Que devons-nous faire ?

 

 

 

Que devons-nous faire ?
 

«« Que devons-nous faire ? » Quand on pose cette question, c’est que l’on est dans le brouillard pour la conduite de sa vie. Dans un monde en évolution, les informations sont toujours plus multiples et contradictoires, il est difficile de se déterminer. De plus, les repères pour évaluer nos actes s’effacent devant l’affirmation de l’individualisme ambiant ; enfin il faudrait beaucoup de discernement et de courage pour établir un choix de vie personnel et s’y tenir.

 


A qui demander conseil ?  Jean-Baptiste est un homme intègre et désintéressé. Il dit et il fait, c’est un témoin. Mais ce n’est pas cela qui assure la pertinence d’une parole car on peut être honnête et se tromper. C’est un homme qui se situe en vérité vis-à-vis de Dieu et de son Messie. « Je ne suis pas digne… » JB est envoyé par Dieu. Du coup, son message n’est pas d’abord le sien, ni même celui du bon sens, il est celui de la Parole de Dieu. Il annonce déjà la Bonne nouvelle.
Qui sont les Jean-Baptiste d’aujourd’hui ? Comment les identifier ? Nous pouvons, en tous cas, ne pas nous en remettre au premier venu, à celui qui parle le plus fort ou qui trouve de la satisfaction à régenter les opinions. Un homme qui sait qu’il n’est pas le plus grand pourrait commencer à nous apporter une aide précieuse.


Quels repères retenir aujourd’hui ? JB n’invente rien d’extraordinaire, son message est celui du partage, de la justice et de la paix. Il adapte ces valeurs aux circonstances particulières de ceux qui l’interrogent. Le propre de ces repères est de nous dire que les activités humaines (la possession des biens, le travail, l’usage de la force) ne sont pas une fin en elles-mêmes. Ces activités doivent être jugées, évaluées, contenues et rectifiées. Le propre des repères est d’offrir cette régulation. Depuis JB, notre économie est passée de la pénurie à l’abondance mais les repères demeurent les même car ils sont en référence à l’humanité et au projet de Dieu. Simplement transposés d’une époque à l’autre, nous pourrions dire que l’accumulation des biens n’est jamais une fin en soi, que l’honnêteté est toujours prescrite, que la violence n’a pas sa place dans la vie sociale. Chacun de nous est invité à évaluer ses actes concrets, ses pratiques et à vérifier qu’il se conforme à ces repères majeurs.

 

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2017
2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 


Au delà-de ces repères moraux, il est un objectif spirituel à nous fixer. La joie doit nous déterminer. St Paul insiste : « Soyez dans la joie, le Seigneur est proche. » Comment alors être dans la joie ? Elle semble nous être commandée mais elle ne peut être forcée. La joie chrétienne n’est pas fondée sur une satisfaction matérielle ou sociale. Elle procède de la proximité du Seigneur. Cette proximité est une tension entre présence et absence, entre déjà là et pas encore. Le Seigneur n’est pas encore là et donc nous avons à lui exprimer prières et supplications car nous ressentons tous les manques dont notre temps souffre. Pourtant Il est aussi déjà là et dans notre vie des signes de cette présence se découvrent. C’est pourquoi il nous faut être attentifs à ces signes et rendre grâce. L’attente qui dure encore nous évite les joies superficielles, tapageuses et artificielles. La certitude de sa venue nous établit dans « la paix de Dieu qui dépasse tout ce qu’on peut imaginer. » De cette tension de la proximité du Sauveur nait la joie chrétienne.
Avec St Jean Baptiste vérifions que nos vies s’enracinent dans le partage, la justice et la paix, avec Paul, apprenons les gestes, les mots qui libèreront la joie du Christ dans nos vies, c’est ainsi que notre vivrons pleinement l’action de grâce à laquelle nous sommes appelés maintenant et dans les siècles des siècles.

 
Mise en ligne le lundi 24 décembre
 
Dimanche 23 Décembre, 2018