unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Comment lis-tu ?

 

 

 

Comment lis-tu ?
 

w« Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et comment lis-tu ? » Le Chrétien devrait être un homme biblique mais ça ne s’improvise pas. Jésus en interrogeant le docteur de la Loi nous rappelle l’exigence de cette fréquentation biblique. Prenons le chemin qu’Il nous indique.


« Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? » Jésus interroge le docteur de la Loi sur la partie que les Juifs considère la plus importante de la Bible : la Loi, le Pentateuque, les 5 premiers livres de la Bible. Pour savoir ce qu’il y a d’écrit, il faut d’abord lire cette parole, l’écouter et même l’apprendre. Notre vie spirituelle devrait contenir une fréquentation attentive des Saintes Ecritures : bien sûr, écouter les lectures à la messe le Dimanche mais aussi être attentifs à les relire, à en retrouver les passages, à connaître les diverses parties de la Bible.
Connaître la Bible suppose de distinguer la diversité des textes. La Bible n’est pas lisse, elle n’est pas un seul livre mais la collection de 73 livres (46 dans l’AT et 27 dans le NT). Il y a une diversité de genres littéraires (poèmes, chants, récits mythiques, normes juridiques, textes de sagesse, chroniques, prophéties, prédications, etc.) Chacun mérite un regard particulier pour ne pas leur faire dire n’importe quoi.
Il y a aussi une diversité d’autorité des textes. La Loi si pointilleuse et si importante pour les Juifs n’a plus cours pour les Chrétiens (c’est pourquoi nous sommes libérés de la ritualité alimentaire) mais elle n’est pas retirée de la Bible ; elle nous enseigne toujours quelque chose même si elle n’est plus une contrainte légale.
Connaître la Bible, c’est aussi ne pas craindre d’affronter les contradictions apparentes ou plus profondes. Par exemple : ne vous étonnez pas de lire : « Nul ne peut voir Dieu sans mourir » et pas très loin après lire que Moïse parle face à face avec Dieu ! C’est même là que cela devient très intéressant. La Bible n’est pas un récit homogène mais une collection de textes qui s’inscrivent dans les époques différentes, qui répondent à des questions différentes, dans des traditions spirituelles différentes. Il s’agit souvent d’une rumination qui reprend des passages pour les réinterpréter.
La réponse du légiste est aussi un choix dans ces textes. Le texte qu’il cite est celui des versets les plus précieux que récitent les Juifs : rappel de l’Election et engagement envers Dieu. Lire, c’est évidemment choisir. Quel serait votre choix ? Quels sont les textes les plus précieux de la Bible à vos yeux ? Quels textes bibliques déterminent votre vie ?
« Comment lis-tu ? » Il ne vous aura pas échappé que le même texte biblique donne lieu à des interprétations différentes. Notre manière de lire  va construire une interprétation et finalement révélera notre religion pratique, notre manière de comprendre Dieu. Le Catéchisme est une lecture de la Bible exprimée avec l’autorité du Magistère, unifiant le matériau donné. Cette lecture n’exclut pas d’autres lectures partielles, différentes mais pas contradictoires. Comment lis-tu ?
Jésus pose la question au Légiste comme à chacun de nous mais Il nous donne son interprétation. La Parabole du bon Samaritain est la manière de Jésus de lire les versets cités par le docteur de la Loi. La lecture de Jésus amène à ordonner l’ensemble de la Bible à la mission de Salut, tout pour sauver les hommes. « La loi est faite pour l’homme et non l’homme pour la Loi » répétera-t-il souvent. Le prêtre et le lévite obéissent à la Loi aux dépens de l’homme blessé, quand le Samaritain donne de lui-même pour le secourir. Interpréter à la manière de Jésus sera toujours avoir en tête le chemin et les moyens qui relèveront les personnes blessées, qui restaureront les dignités bafouées, qui réconcilieront les hommes avec le Père et les uns avec les autres.

Que cette Eucharistie nous apprenne à lire la Bible à la manière de Jésus pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2017
2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

 

 
Mise en ligne le 17 juillet