unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Indispensable Eucharistie

 

 

 

Indispensable Eucharistie !
 

Pourquoi donc aller à la messe tous les dimanches ? Certes, c’est une obligation faite aux baptisés par l’Église mais nous savons bien que le langage de l’obligation n’est plus reçu aujourd’hui. Pourtant si l’Église a exprimé l’assiduité à la messe dominicale en ces termes, c’est qu’elle y a découvert des raisons importantes. C’est pour notre bien, aussi nécessaire à la vie spirituelle que la nourriture et la respiration pour notre corps.
L’Eucharistie est une bénédiction. Melchisédech, figure mystérieuse de l’AT, prêtre et roi, préfigure le Christ grand-prêtre. Melchisédech exprime une double bénédiction. Une bénédiction descend du ciel sur Abraham et une bénédiction monte vers le ciel de la part d’Abraham. Ce double mouvement, descendant et ascendant, est présent dans l’Eucharistie. Nous recevons la bénédiction de Dieu par la célébration : « Sur nous tous, nous implorons ta bonté… » « Veille sur le peuple des rachetés. » Cette bénédiction de toute la messe est reformulée en fin de célébration. La bénédiction n’est jamais détachable de Celui qui est la Source de toute bénédiction.
C’est aussi une bénédiction ascendante que nous exprimons. « Tu es béni Dieu de l’Univers, toi qui nous donnes ce pain fruit de la terre et du travail des hommes » « Tu es vraiment saint, Dieu de l'univers, et toute la création proclame ta louange, car c'est toi qui donnes la vie, c'est toi qui sanctifies toutes choses. » Nous bénissons Dieu de ses bontés pour nous. C’est notre réponse à son initiative de bénédiction.
L’Eucharistie est le mémorial de la Passion du Christ. La messe n’est pas un théâtre sacré où l’on mimerait les gestes de Jésus et de redirait ses paroles, où ce ne serait qu’une manière de se souvenir d’une leçon de catéchisme. Parce qu’il s’agit du Christ ressuscité et de l’accomplissement de sa volonté, nous sommes placés devant l’actualisation du Mystère pascal. C’est bien Jésus qui est présent et qui se donne. Le pain devient son Corps et le vin devient son Sang. L’Eucharistie concentre en elle, le Jeudi saint, le Vendredi saint et le Jour de Pâques, Jésus qui s’offre, Jésus crucifié et Jésus ressuscité. L’Eucharistie est ainsi le sacrement de la présence du Christ parmi nous.
L’Eucharistie est une nourriture. Dieu soutient dans la vie tout ce qu’Il a créé. Il est le Pain des anges qui tirent leur vie de la contemplation du Verbe éternel. Nous qui sommes corps et esprit, il nous faut la médiation du pain et du vin consacrés pour que notre âme reçoit ce dont elle a besoin, ce qui soutiendra notre vie spirituelle. L’Eucharistie est le pain de vie qui communique la force de vivre dans l’amour car en elle demeure Celui qui nous a montré le plus grand amour. Elle nous donne la force de lutter contre le péché car en elle demeure Celui qui a vaincu l’injustice. Cette puissance de l’Eucharistie se communique à nous de diverses manières. La communion en est le mode ordinaire et exemplaire. Elle réclame que soient remplies des conditions objectives (être baptisé, avoir été préparé à la communion) ou subjectives (être en état de grâce, s’être confessé des péchés que l’on a sur sa conscience). Mais il est d’autres modes de communication de cette vertu. La participation à la messe comme l’adoration offrent à tous l’accès à cette nourriture.  L’Eucharistie est bien le pain de l’homme en route.

Bénédiction, mémorial et nourriture spirituelle, l’Eucharistie nous est indispensable pour connaître le Seigneur et en vivre.
Que cette célébration apaise notre cœur, éclaire notre intelligence et nourrisse notre âme maintenant et dans les siècles des siècles.


Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2017
2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

 

 
Mise en ligne le 23 juin