unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Jésrusalem céleste !

 

 

 

Jérusalem céleste !

 

« Voici la demeure de Dieu parmi les hommes. Il demeurera avec eux, et ils seront ses peuples, et Lui-même, Dieu avec eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur. »  C’est le projet ultime de Dieu, vivre avec nous pour que nous vivions avec Lui. Toute l’histoire du Salut vise cette réalisation qui doit amener l’humanité à la plénitude de la vie où « Dieu sera tout en tous. »
« J’ai vu la Ville sainte, Jérusalem nouvelle. » Pour parler de ce futur, nous employons plusieurs mots qui ne sont pas équivalents. Nous parlons facilement du « Ciel » ou des « Cieux. »  Cela nous rappelle l’élévation de ce projet divin et sa radicale différence avec ici-bas, la terre où nous sommes. Nous parlons aussi de Paradis. Jésus Lui-même emploie ce mot avec le bon Larron. Paradis, c’est le jardin en hébreu, c’est ainsi que le Jardin d’Eden est nommé. Parler du paradis, c’est évoquer le projet initial de la Création, son échec avec la faute originelle et son renouvellement avec Jésus.
Mais l’Apocalypse aime à parler de la Jérusalem nouvelle, Jérusalem céleste. La référence à la Ville sainte nous dit que le Salut s’inscrit dans l’histoire des hommes (« Jérusalem») mais travaillée par Dieu Lui-même qui assume et transforme notre histoire (« J. céleste »). Parler d’une ville nous rappelle aussi que le Salut n’est pas une affaire individuelle mais c’est bien une communauté en tant que telle qui est concernée, l’Église dans son sens le plus large. Décrite dans l’Apocalypse, cette ville a 12 portes ouvertes à la diversité de l’humanité mais réunie dans l’unité de la ville.
« Voici la demeure de Dieu parmi les hommes. » Ce projet universel a d’abord une réalisation particulière en Marie. Elle préfigure l’Église, elle en est une prophétie. Quand le Verbe se fait chair, elle L’accueille en son sein. L’Emmanuel, Dieu avec nous, commence par être avec elle, en elle.

 

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2017
2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

C’est pourquoi on lui a appliqué ce verset. Elle ne vit pas ce privilège solitairement mais elle est solidaire de ce monde. Concernée par la vie de ses contemporains, elle signale à son Fils le manque de vin à Cana comme elle continue aujourd’hui à intercéder pour nous. Concernée par l’œuvre de son Fils, elle se laisse donner aux hommes, par son Fils en croix, comme notre Mère et accueille Jean comme son fils. Enfin elle ne cesse pas de chanter tous les jours avec l’Église Magnificat, « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon sauveur ! » Le dessein de Dieu pour tous s’est d’abord réalisé en Marie, comme l’avant-projet de l’Église.
« Voici que je fais toute chose nouvelle. » Ce Salut réclame l’œuvre du Christ. La Création était déchue, elle est relevée par le Rédempteur. Il ne s’agissait plus d’effacer pour refaire, Dieu a renoncé à ce procédé après le Déluge quand fut englouti sous les eaux un monde définitivement corrompu. Il s’agit désormais de sauver l’existant en le purifiant de l’intérieur. C’est ce que Jésus est venu accomplir. Il commence par se laisser compter parmi les hommes lors de sa naissance ; il reçoit comme un homme tout ce que les hommes sont capables de Lui transmettre. A son tour, Il enseigne aux hommes le commandement nouveau dont Il est la mesure « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Enfin, Il consacre ce monde, fruit de la terre et du travail des hommes, dans l’Eucharistie et par le Sacrifice de la Croix, Il transfuse notre humanité de son propre Sang versé. Voilà comme Jésus fait la Jérusalem nouvelle : les pécheurs sont pardonnés, les serviteurs deviennent des fils et les hommes dispersés sont rassemblés.

Que cette Eucharistie où Jésus se donne à nous pour nous renouveler entièrement nous aide à vivre dès maintenant ici-bas de la vie qu’Il nous prépare dans la Jérusalem céleste dans les siècles des siècles.

 
Mise en ligne le 25 mai 2019