unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Libérés, pour quoi ?

 

 

 

Libérés, pour quoi ?

 

Liberté, Egalité, Fraternité. C’est la plus belle des devises. Le Pape St JP II avait surpris lors de l’un de son 1er voyage en France, il avait montré l’enracinement chrétien de cette devise. Il avait surpris, dans l’Église, ceux qui imaginaient que la République et l’Évangile n’avaient rien en commun. Il avait surpris, en dehors de l’Église, ceux qui imaginaient que le Révolution Française avait tout inventé.  Or, il y a un lien très étroit entre la liberté et l’Évangile. St Paul nous le rappelle : « si le Christ nous a libérés, c’est pour que nous soyons vraiment libres », littéralement, il écrit : libérés pour la liberté.
Libérés de quoi ? En 1789,il s’agissait de se libérer de la féodalité, en 1945, il s’agissait du joug de totalitarisme nazi, en 1989, l’Europe de l’Est s’est libérée du joug du totalitarisme communiste, voilà autant de libérations que l’on enseigne. Mais il y a encore d’autres libération à vivre : nous libérer du consumérisme et du matérialisme dominants, nous libérer des écrans de nos smartphones, libérer de la quête des plaisirs et du pouvoir.
La libération que le Christ a accomplie et qu’il nous communique par le baptême est d’une nature différente. Il s’agit d’une libération qui va permettre toutes les autres ; une libération fondamentale qui sera le socle et la condition de toute véritable liberté.
La liberté que le Christ communique est une liberté vis à vis du péché. Le Christ est venu vaincre tout ce qui s’oppose à Dieu sous le ciel. Il est venu le vaincre à la racine en vivant de façon totale et entière cette liberté quel qu’en fut le prix, en étant totalement dans l’amour de son Père et de ses frères.
Libérés pour quoi ? La liberté que nous propose le Seigneur n’est pas simplement une faculté de choix qui consisterait à dire : je fais ce que je veux. Cette liberté chrétienne a un but, elle a une consistance qui nous est rappelée : « mettez vous, par amour, au service les uns des autres. » Voilà ce qu’est la liberté chrétienne. Voilà la liberté qui a changer la face de la terre et qui peut encore la changer : « mettez vous, par amour, au service les uns des autres. » Les autres libérations sont authéentiques si elles prolongent cette libération chrétienne.  Une liberté pour aimer. C’est pour cela que Jésus rabroue les disciples qui veulent se la jouer en invoquant le feu du ciel. La liberté chrétienne est une exigence perpétuelle. La force de cette liberté est d’être avec le Fils de l’Homme et d’annoncer le Royaume. 
Infiniment précieuse et extrêmement fragile. En effet, rien n’est plus délicieux que de retomber dans les chaînes de l’esclavage. L’histoire du peuple hébreu en est l’exemple. A peine libéré de son esclavage en Egypte, il affronte, dans le désert, l’épreuve de la liberté, par la marche marquée par la faim et la soif, murmure contre Moïse et regrette l’esclavage et l’assiette garnie qui allait avec. Qu’il est difficile de vivre en homme libre ! Mais St Paul nous avertit plus encore : « que cette liberté ne soit pas un prétexte pour satisfaire votre égoïsme. » Le Christ nous libère du péché et de nous-mêmes. Notre égoïsme est la plus grande menace pour la liberté que Jésus nous a procurée. Être libre vis-à-vis de soi même est la condition sine qua non pour être authentiquement libre. C’est la liberté des saints, celle qui nous fera le plus ressembler au Christ lui-même.
Que cette Eucharistie nous fasse entrer plus avant dans cette liberté des enfants de Dieu. Amen.

 

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2017
2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

 

 
Mise en ligne le 9 juillet 2019