unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Célébrer les Sacrements > La Pénitence et la Réconciliation > Aller plus loin - Questions
 

 

 

La Pénitence et la Réconciliation
  Questions
Quelle différence y a-t-il
entre confession et réconciliation ?

Confession et réconciliation :
deux aspects du sacrement de la réconciliation.

La confession signifie que l'on avoue son péché avec regret devant Dieu.

De plus, cette confession est aussi une confession de foi. Se présenter au prêtre pour avouer son péché, c'est croire en un Dieu qui nous aime et qui pardonne.

La réconciliation exprime en particulier l'aboutissement de notre démarche : l'amitié renouée entre Dieu et l'homme. Ces deux dimensions sont présentes dans le sacrement.

Validité du sacrement de réconciliation

"Je n'arrive jamais à tout dire au prêtre quand je vais me confesser. Pensez-vous que le sacrement est tout de même valide ?"

Oui, et heureusement ! Sauf si vous cachez une chose grave (assassinat, vol crapuleux, etc.). Mais en règle générale, vous n'êtes pas obligés de raconter toute votre vie au prêtre.

Au cours du sacrement de réconciliation, sa présence vous aide à écouter la Parole de Dieu, à identifier deux ou trois choses essentielles et à mettre des mots sur ce que vous regrettez. Mais il n'est pas psychologue ! En revanche, votre démarche doit être vraie et votre regret sincère.



 
Des moments privilégiés pour se confesser ?

Le sacrement de réconciliation est un besoin de se rapprocher de Dieu
auquel il faut répondre au moment où il se présente.

L'Avent et le Carême sont les deux rendez-vous donnés aux chrétiens pendant l'année liturgique. Mais ne réduisons pas les moments privilégiés ! Dès que vous avez l'envie ou le besoin de vous réconcilier en dehors de cette période, n'hésitez pas !



 
Peut-on communier sans s'être confessé ?

Ce n'est pas malgré nos péchés quotidiens que nous pouvons communier mais nous avons besoin de communier précisément à cause d'eux.

La communion et la confession sont intimement liées. Aller se réconcilier avec Dieu, c'est être dans une dynamique de conversion, d'amour, de partage. La communion est, elle aussi, une rencontre d'amour avec le Seigneur, un repas qui nous nourrit jour après jour.

Nous ne sommes pas obligés de recevoir le sacrement de réconciliation systématiquement avant d'aller communier, comme cela se faisait autrefois. Mais de le faire régulièrement peut nous aider à être en union avec Lui.



 
Comment la confession se déroule-t-elle ?

Dans un confessionnal ou dans un autre lieu préparé à cet effet, la confession prend la forme d'un dialogue avec le prêtre.

La forme compte moins ici que la volonté de parler en vérité. Le prêtre soutiendra toujours la démarche du pénitent avec bienveillance. Puisque c'est la foi en un Dieu qui pardonne, le prêtre et le pénitent tracent d'abord le signe de la Croix. Un texte de la Parole de Dieu peut être proposé pour éclairer le pénitent.

Le pénitent fait l'aveu de son péché. Sans pouvoir tout dire, on relèvera les éléments dominants, les plus graves ou les plus marquants et un dialogue peut s'instaurer pour éclairer sa situation. Toutefois, ce n'est pas là le lieu d'entrer dans une confession fleuve, la célébration du sacrement n'est pas un entretien psychanalytique.

Le prêtre invite ensuite le pénitent à une démarche qui l'associe à son relèvement (la réparation, quand elle est possible, et la pénitence). Le prêtre donne ensuite l'absolution qui exprime le pardon de Dieu.

 
Le prêtre ne va-t-il pas me juger ?

Le prêtre est aussi un pécheur.
Il doit se confesser, régulièrement, lui aussi !

Lorsque le prêtre confesse, il voit le désir de Dieu dans la vie du pénitent, le désir de justice et d'amour. Il est serviteur du pénitent pour l'aider à se relever. Les prêtres ont toujours une grande joie à confesser car là plus qu'ailleurs, ils sont témoins de l'œuvre de Dieu dans la vie des hommes !

 

 

Contact pour une Confession
aller plus loin
Essentiels
  La réconciliation,
sacrement de guérison
Pourquoi la réconciliation
est-elle un sacrement ?
Pourquoi a-t-on besoin
de parler à un prêtre
de ses péchés ?
Le secret de la confession 
Questions
  Quelle différence y a-t-il entre confession et réconciliation ?
Validité du sacrement
de réconciliation
Y a-t-il des moments privilégiés pour se confesser ?
Peut-on communier
sans s'être confessé ?
Comment la confession
se déroule-t-elle ?
Le prêtre
ne va-t-il pas me juger ?
texte
  Lettre pastorale sur l'Église
et les sacrements
aide
  Examen de conscience, confession, contrition ...
   
  Les questions-réponses issues du site .com sont signalées par  
 
Mise en ligne le Lundi 2 Décembre, 2013